METS (Metadata Encoding and Transmission Standard)

METS  est un exemple de format conteneur permettant de rassembler en un fichier unique des données du type objet numérique et des métadonnées. Ce format XML qui trouve une application remarquable dans le signalement des thèses françaises facilite les échanges d’information entre organismes et logiciels.

Initiée par la Fédération des Bibliothèques numériques américaine – DLF (Digital Library Federation), la première version validée date de 2001, la version actuelle (2.0) date d’avril 2010. Le site du format [1] hébergé par la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis fournit toutes les informations officielles.

Le schéma XML METS permet l’encodage des métadonnées descriptives, de gestion et de structure des objets numériques. L’application principale concerne l’archivage pérenne des données numériques, lors des phases de versement, d’archivage ou de diffusion des paquets d’informations, pour reprendre la terminologie du modèle OAIS. Les composantes des objets sont identifiées à l’aide d’un lien interne ou d’un URI, elles peuvent, si souhaité, être inclues au fichier sous forme de données binaires.

Le schéma METS [2] comprend 7 sections dont une seule (structMap) est obligatoire :

Header (metsHdr) : Cette section facultative et répétable contient les métadonnées concernant le document METS lui-même telles que le créateur, le logiciel d’édition employé.
Descriptive metadata (dmdSec) contient les métadonnées descriptives de l’objet. Des schémas externes comme Dublin Core simples et qualifiés, MARCXML, MODS, EAD, peuvent être utilisés. On peut aussi intégrer des métadonnées binaires telles que MARC. Cette section est facultative et répétable.
Administrative metadata (amdSec) contient les métadonnées de gestion correspondant à l’Information de pérennisation du modèle OAIS. Cette section est facultative et répétable pour chaque composante d’un objet numérique. Elle peut contenir un ou plusieurs éléments renseignés avec Technical metadata (techMD), Source metadata (sourceMD), Rights metadata (rightsMD), Digital Provenance metadata (digiprovMD). Ainsi, le format MIX spécifique des images étend la section techMD. Les éléments PREMIS peuvent être inclus dans amdSec ou être répartis dans les sections de METS [3]. Des redondances entre METS et PREMIS sont possibles.
File Section (fileSec) liste les fichiers composantes de l’objet numérique. Les fichiers sont localisés et identifiés à l’aide d’une URL ou bien sont  physiquement présents en tant que binaire intégré au XML. Les sous-éléments fileGrp répétables permettent l’enregistrement de plusieurs versions d’un même objet. Cette section est facultative mais typiquement renseignée.
Structural Map (structMap) contient les informations concernant la hiérarchie de structure de l’objet et lie cette hiérarchie avec les fichiers. Cette section est la seule obligatoire.
Structural Links (structLink) renseigne les hyperliens entre composantes de l’objet. Cette section est facultative et répétable.
Behavior (behaviorSec). Cette section facultative et répétable contient les informations concernant les programmes nécessaires à la lecture de l’objet.

Des profils de schémas validés [4]  produits par des organismes utilisateurs peuvent être utilisés pour décrire toutes sortes d’objets numériques tels que des références bibliographiques, des fichiers PDF, des photographies, des partitions, des enregistrements audio ou vidéo, des collections diverses. Des exemples [5], des présentations [6] de même que des outils sont disponibles sur le site.

Un schéma METS TEF 2.0 a été développé par l’ABES en 2006, et est utilisé pour signaler les métadonnées des thèses françaises [7].

METS est implémenté dans différentes applications et outils d’archivage et d’édition numérique, notamment dans des logiciels DSpace, Fedora, JHove, OJS, Mnesys Archives.

[1] METS à la Bibliothèque du Congrès : http://www.loc.gov/standards/mets/
[2] Survol et Tutoriel : http://www.loc.gov/standards/mets/METSOverview.v2.html
[3] METS et PREMIS : http://www.loc.gov/standards/premis/guidelines-premismets.pdf
[4] Profils de schémas METS : http://www.loc.gov/standards/mets/mets-profiles.html
[5] Des exemples de fichiers METS : http://www.loc.gov/standards/mets/mets-examples.htmlhttp://digitalassets.lib.berkeley.edu/techreports/ucb/mets/cuengi_10_1_00025320.xml
[6] Présentation : http://www.loc.gov/standards/mets/presentations/METS.ppt
[7] TEF 2.0 : http://www.abes.fr/abes/documents/tef/recommandation/index.html

, , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :